ETRE UN PEU PLUS ECO-RESPONSABLE ?

Hello,

Aujourd’hui on se retrouve pour un article éco-responsable avec quelques tips ! J’espère que cet article vous plaira, n’hésitez pas à partager 🙂 Je ne vous fait pas une intro de 15 ans on va direct passer aux faits..

#1 :  Arrêter ou diminuer sa consommation de viande.

Si la majorité des habitants de cette planète devenaient végétariens/végétaliens, nous aurions réglé une partie du problème climatique et mis fin à la souffrance de milliards d’animaux. Le pouvoir est dans notre assiette.

Petit extrait du livre « Comment j’ai arrêter de manger des animaux », d’Hugo Clément.

Nombres d’animaux tués pour la consommation :

VACHES : Environ 300 millions abattues chaque année

PORCS : 1,4 milliards tués chaque année

VOLAILLES : 55 milliards tuées chaque année

MOUTONS : Environ 500 millions chaque année

POISSONS : Entre 1 000 et 2 500 milliards tués chaque année.

VOULEZ VOUS VRAIMENT SAVOIR ? 

Selon la FAO (Food and Agriculture Organisation) en 2016, l’humanité a consommé 317 millions de tonnes de viande, toute espèces terrestres confondues. Elle estime qu’en 2020 la consommation mondiale atteindra annuellement 319 millions de tonnes et en 2050, 463 millions de tonnes. (…) Pour comprendre ce que cela représente concrètement il faut rentrer dans le détail. Concentrons nous sur l’année 2020. (…) Le chiffre le plus proche est celui de 319 millions de tonnes, qui en arrondissant à l’unité supérieure ou inférieure la plus proche, se découpe comme suit : 115 millions de tonnes de porcs, 111 millions de tonnes de volailles, 77 millions de tonnes de bovins et 17 millions de tonnes d’ovins. 

Pour estimer combien d’animaux tués cela représente espèce par espèce il faut effectuer un ratio à partir du poids moyen des carcasses commercialisées après abattage et dépeçage.

Prenons l’exemple des vaches de race charolaises. Selon l’Institut de l’élevage elles pèsent en moyenne 740 kilos à l’âge adulte, pour seulement 269 kilos de viande mis sur le marché après leur passage à l’abattoir. En extrapolant aux vaches du monde entier et en divisant le poids total de viande bovine consommée en un an par 269, on obtient ce nombre : 287 000 000. DEUX CENT QUATRE-VING-SEPT MILLIONS. (…) NEUF PAR SECONDE. Rien qu’en France c’est 6,5 millions par an ; 742 toutes les heures. 

Sachant que les charolaises (…) sont en moyenne plus lourdes que la plupart des vaches, le chiffre total de bovins tués chaque année est donc probablement encore plus élevé.

Si on reproduit ce calcul pour les autres espèces, on estime que, chaque année, l’humanité tue environ 500 millions de moutons, 1,4 milliards de porcs et 55 milliards de volailles. Cinquante-cinq milliards de volailles soit 1 744 par seconde, dont presque 1 milliard juste en France, soit 114 155 par heure. 

Au total plus de 3 millions de bêtes sont abattues chaque jour dans l’Hexagone.

Extrait du livre « Comment j’ai arrêter de manger les animaux » d’Hugo Clément. 

IMPACT DE L’ELEVAGE SUR L’ENVIRONNEMENT : 

Depuis 1970 la déforestation a causé la disparition de 60% des populations d’animaux sauvages. Dans les zones tropicales et en Amérique du Sud, seules 11 espèces auraient survécues.

70% de la surface agricole mondiale est par l’industrie de la viande et des produits laitiers. 63% de la déforestation de l’Amazonie est imputable à l’élevage bovin. La déforestation en 2017 = 1 terrain de foot par seconde. 

Pour produire 1kg de protéines animales, il faut fournir aux animaux entre 7 et 12kg de protéines végétales (blé, avoine, mais, soja, pois, etc..)

En réduisant leur consommation de viande de 10% les Américains pourraient produire au moins 12 millions de tonnes de céréales pour la consommation humaine (de quoi nourrir 60 millions de personnes).

20% de la surface agricole actuellement utilisée par l’élevage suffirait à produire la quantité de protéines végétales nécéssaire pour nourrir l’humanité. 

En France, 300 millions de tonnes de déjections animales sont produites chaque année (10 tonnes/secondes). Les élevages bretons produisent autant d’excréments que 60 millions d’habitants. 60% des émanations d’ammoniac proviennent de l’élevage.

#2 : Trier ses déchets pour pouvoir les recycler.

Le recyclage est un moyen de préserver notre environnement et permet d’économiser les ressources naturelles et l’énergie.

En recyclant les bouteilles en plastique on économise du pétrole.

En recyclant les papiers, cartons, briques, on économise du bois.

En recyclant les canettes, conserve, on économise du fer.

En recyclant les bouteilles, bocaux en verre on économise du sable siliceux.

En recyclant les textiles en coton on économise de l’eau.

Aujourd’hui la consommation est si importante qu’on ne peut pas tout recycler (malheureusement) mais n’hésitez pas à :

-Acheter des produits utilisant des matériaux recyclés

-Limiter votre consommation de plastique

-Préférez les produits de seconde main (téléphones, électroniques, textiles etc…)

-Acheter en vrac

-Donner, réparer, louer..

-Faire son compost

-Eviter le gaspillage alimentaire

 

#3 : Des gestes éco-responsables pour produire moins de déchets :

Lors des courses : prenez avec vous des sachets pour aliments en vracs, préférer les fruits et légumes de saison, éviter d’acheter des produits suremballés et ceux qui contiennent de l’huile de palme, éviter les sacs de courses en plastique et optez plutôt pour les Tote-bags.

Pour une cuisine 0 déchets : essuie-tout lavable, sachet de thé en coton bio, bouteilles en verre, les éponges taurashi, des bocaux en verre et enfin si vous utiliser des pailles optez pour des pailles en inox ou en bambou !

Pour une salle de bain 0 déchets : Cotons démaquillants lavables (vous verrez c’est révolutionnaire), fini les cotons-tiges maintenant on utilise des oriculis ! , shampooing/après-shampoing/ déodorant/savons/dentifrice SOLIDES (Lamazuna font ce genre de produits et ils sont TOP) et enfin optez pour une brosse à dent en bambou !

Des menstruations éco-responsables et plus saines : le flux instinctif, la cup, la culotte menstruelle, les serviettes et tampons biodégradables, les serviettes et protèges slip lavables et réutilisables.

On essai de réaliser ses propres soins beauté : il existe pleins de recettes hyper simple et très pratiques pour prendre soin de votre peau naturellement ! Si vous souhaiter un article dessus faites le moi savoir.

Quelques vidéos utiles…

4 RECETTES DE PRODUITS MENAGERS MAISON x ENJOYPHOENIX

FAUT IL ARRETER DE PRENDRE L’AVION ? x ENJOYPHOENIX

10 CONSEILS POUR REDUIRE SES DECHETS ? x ENJOYPHOENIX

COMPRENDRE LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE EN 4 MINUTES


 

Il existe pleins d’autres manières pour être un peu plus éco-responsables, mais chaque petit changement mène vers des grands et si vous commencer par changer ces quelques points c’est déjà ça de fait et de bien ! N’hésitez pas à informer les gens autour de vous et les sensibiliser surtout.

Pour réaliser cet article je me suis aidé du livre « Comment j’ai arrêter de manger les animaux » d’Hugo Clément, je vous le conseille fortement.

A bientôt pour de nouveaux articles,

PASTELPEACHY

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s