THE JOKER 2019 (REVIEW)

 

THE JOKER 

C’est un thriller dramatique américain réalisé par Todd Phillips et sorti en 2019. Ce film est basé sur les origines du personnage de DC Comics. En France, le film est sorti le 9 octobre 2019 donc il est encore temps pour vous d’aller voir ce chef-d’oeuvre !

Il faut savoir que le personnage du JOKER apparaît pour la première fois dans le comic Batman en 1940… MAIS c’est en 1869 qu’il trouve ses origines, dans le livre de Victor Hugo L’Homme qui rit  (oui oui) mais aussi dans l’adaptation cinématographique qui a suivi en 1928 (qui est un film muet) et puis ensuite nous avons connus pleins pleins de Joker incarnés par différents acteurs, les plus « connus » étant Jack Nicholson, Heath Ledger, Jared Leto et maintenant Joaquim Phoenix.

Synopsis

En 1981 à Gotham City, Arthur Fleck travaille dans une agence de clowns. Méprisé et incompris, il mène une vie dans un immeuble miteux avec sa mère Penny. Un soir, il se fait agresser dans le métro par trois hommes, le poussant à les tuer en retour. Si son geste inspire une partie de la population, Arthur bascule lui peu à peu dans la folie pour devenir le Joker, un dangereux tueur psychique.

JOKER 2.png

Une représentation des troubles mentaux réelle ? 

Le pire dans une maladie mentale c’est que les gens s’attendent à ce que vous agissiez comme si vous n’en n’aviez pas.

Dans le film, Arthur Fleck (interprété par Joaquin Phoenix) est atteint de crises de rires incontrôlables. Joaquin Phoenix s’est inspiré de personnes souffrant de syndrome pseudo-bulbaire et des rires spasmodiques. (symptômes retrouvés suite à une lésion des neurones centraux). Bien que le personnage d’Arthur présente une maladie mentale, ainsi que des crises de rires incontrôlables il faut savoir que l’ensemble des troubles mentaux de celui-ci ne correspondent pas à un diagnostic réel d’une maladie. Toute cette « folie » interprété dans le film, n’est qu’une chimère de pathologies psychiatriques et neurologiques plutôt que d’essayer de lui coller un diagnostic qui serait dégradant pour les patients porteurs de ce même diagnostic.

Un rire emblématique 

Todd Philips (le réalisateur) avait indique à Joaquim Phoenix que sa vision du rire du Joker était un rire à la limite du douloureux. Tout le long de ce film on retrouve donc trois rires : le rire d’affliction, le rire lié à la véritable joie et le rire d’un simple mec qui rigole.

Pourquoi ce film fait polémique ? Trop proche de la réalité ?

THE JOKER a un contenu politique intéressant car actuel. En effet, il démontre cette opposition entre les riches et les pauvres mais aussi et plus important la violence armée.

En effet les Etats-Unis sont connus pour être le pays avec le plus de décès par arme à feu au monde. Il y a déjà eu 11.235 morts par armes à feu dont 316 fusillades de masse depuis 2019.

La polémique autour de ce film pointe du doigt tout ça et le souvenir de la fusillade Aurora en 2012. 12 personnes ont avaient été tuées au cours de l’avant-première du film The Dark Night Rises, le dernier volet de la trilogie Batman de Christopher Nolan, par un homme déguisé en clown. Nombreux ce sont qui pensent que le film fait l’apologie de la violence et que l’empathie du public excuse ce comportement. De plus, l’idée que des personnes malveillantes s’inspirent du film est aussi une des principales causes à ces critiques virulentes.

« Avions nous besoin d’un film sur un terroriste blanc qui utilise la violence armée pour se venger de la société qui le rejette ? » – Kathleen Newman Brenmang

Mais pour Joaquin Phoenix, l’idée n’est finalement pas surprenante : « La plupart d’entre nous peuvent faire la différence entre le bien et le mal. Mais d’autres sont capables d’interpréter tout et n’importe quoi de la façon qu’ils veulent. » a-t-il déclaré dans un entretien avec le site américain IGN. ‘Les gens font des mésinterprétations de paroles de musiques. Des mésinterprétations de passages de livres. Donc je pense que ce n’est pas de la responsabilité du réalisateur de faire la morale aux spectateurs ». 

Malgré les polémiques qui l’entourent, Joker a battu le record des lancements de film en octobre, avec un début de recette estimé à 96 million de dollars.

JOKER 3.jpg

Pour la plupart ce film parle d’un être humilié :

“Il nous montre le visage et nous fait plonger dans les profondeurs de l’âme d’une personne non seulement écrasée par le système, mais anéantie par nous tous.
Dans le film, nous entendons sa douleur, nous ressentons sa colère.
Joker ne met pas en scène un cas extrême, mais un cas on ne peut plus répandu.
C’est monsieur Tout-le-Monde. C’est le collègue de travail dont tout le monde se moque, c’est l’homme dans la file d’attente qui se fait doubler par tout le monde, c’est la fillette qui se croit naïvement aimée, c’est celui qui repose ce qu’il voulait mettre dans son chariot dès qu’il voit le prix, celui qui, dans l’ascenseur, regarde ses pieds car il n’a pas le courage de se regarder dans le miroir.”

https://www.protagon.gr/

Mon avis sur ce film :

Todd Philips nous amène dans une ambiance anxiogène, où la société de Gotham est en perdition, ravagée par le désespoir et la cruauté. Arthur Fleck ( Joaquin Phoenix) en devient la pauvre victime et subit les sévices de cette roue infernale. Sali, meurtri et humilié, même par ses amis et ses proches, il tombe petit a petit dans la folie. Il sombre alors dans une frénésie absolue et s’identifie dans la violence en guise de vengeance envers ceux qui lui ont fait du mal, le Joker tout simplement.  Joaquin Phœnix entame sans aucun doute la meilleure prestation de sa carrière sur ce long-métrage. Une performance hors norme qui peut sereinement l’amener vers la récompense ultime à savoir l’oscar du meilleur acteur. C’est un pur classique, une claque cinématographique. Pour moi d’ailleurs, cette performance est aussi impressionnante que le Joker d’Heath Ledger.

JKER 4


J’espère que cet article vous aura plu ! N’hésitez pas à donner votre avis sur ce film si jamais vous l’avez vu.

Et vous, quel est votre représentation préféré du Joker ?

A bientôt pour de nouveaux articles,

PASTELPEACHY

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s